Dalida, une vie...

Publié le par nguyen duy quang, monique epstein

(source Paris.fr)
Exposition gratuite
salle Saint Jean - l’Hôtel de Ville
du 11 mai au 8 septembre 2007.


Visuel représentant Affiche Exposition.jpg


Paris accueillit la jeune Yolanda Gigliotti, Miss Egypte aux cheveux de jais et aux yeux bordés de khôl et la vit se transformer en Dalida, sirène blonde gansée de strass, et reine incontestée des shows et du disco.



De la fraîcheur de Bambino à l’envoûtant duo Paroles, paroles avec Alain Delon, du petit bikini aux interprétations des plus grands poètes, Dalida, tragédienne naturelle de la scène, aura osé tous les styles musicaux, lancé danses et modes vestimentaires et sut rester populaire auprès de tous les publics.

Exposition DalidaDisques d’or, de platine, de diamant, plus de 2 000 chansons enregistrées, des milliers de kilomètres parcourus, du Japon au Québec, du Liban aux pays de l’Est. Dalida ne s’épargnait pas, travaillait tout le temps, artiste complète totalement vouée à son art.

A l’occasion de cette exposition, la Ville de Paris offre au regard du public images et documents souvent inédits : robes somptueuses où la silhouette gracile de Dalida reprend corps, archives INA qui disent l’étonnante modernité de la chanteuse, extraits de ses films où sa présence (notamment dans Le Sixième Jour de Youssef Chahine) crève l’écran.

Un montage sympa et d'actualité ...sur Dalida.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article